Il existe de multiples raisons pour changer sa chaudière. En effet, on considère qu’une chaudière devient obsolète au bout de 10 à 15 ans d’utilisation. Au fil du temps et au bout de cette période de fonctionnement, la chaudière consomme davantage d’énergie pour produire une quantité de chaleur équivalente et apporter le confort nécessaire aux occupants de la maison. Sans compter l’évolution des technologies qui permettent aujourd’hui de bénéficier d’équipements dotés de meilleures performances en termes d’efficacité énergétique. Autrement dit, ces systèmes de chauffage innovants consomment moins et mieux l’énergie. Enfin, il convient de souligner que ces technologies dernière génération sont également meilleures en termes d’impact environnemental puisqu’elles émettent moins de CO² (dioxyde de carbone). Ces éléments permettent de mieux comprendre la nécessité de procéder au changement de sa chaudière. Votre décision est prise ? Excellente nouvelle, vous allez pouvoir réduire vos factures de chauffage !

Il s’agit maintenant de définir le budget à allouer à cette installation. Le prix de votre changement de chaudière pour un nouvel équipement va dépendre de plusieurs paramètres. Vos besoins en chauffage, la source d’énergie au sein de votre logement, la taille de celui-ci, le coût de la main d’œuvre, la marque et le modèle du système choisi ou encore le design du nouvel équipement sont autant de variables à prendre en compte dans le prix à investir. Mais comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, en voici une deuxième : des aides financières et subventions existent pour réduire le montant de votre investissement. Enneo vous explique tout sur le budget à prévoir pour le changement de sa chaudière.

Quel prix pour le changement de chaudière fioul ou gaz ?

Très prisée dans le passé, notamment par les foyers dont le logement n’était pas raccordé au gaz de ville, la chaudière fioul est un équipement particulièrement énergivore. Le prix du fioul est en constante augmentation depuis plusieurs années, la cuve prend de la place et doit être approvisionnée régulièrement, le rendement est moindre et l’équipement est particulièrement émetteur de CO².

De fait, les Pouvoirs Publics émettent de forts signaux pour inciter les Françaises et les Français à changer leur chaudière fioul. De plus, aujourd’hui, il existe des équipements qui permettent de pallier ces failles, améliorer son confort et réduire sa consommation d’énergie sans avoir recours au gaz. C’est notamment le cas des pompes à chaleur qui peuvent être raccordées au système de chauffage de la même manière, ainsi que des chaudières biomasse.

De plus, aujourd’hui, il existe des équipements qui permettent de pallier ces failles, améliorer son confort et réduire sa consommation d’énergie sans avoir recours au gaz. C’est notamment le cas des pompes à chaleur qui peuvent être raccordées au système de chauffage de la même manière, ainsi que des chaudières biomasse.

Bon à savoir ! 

Alimentée grâce à l’électricité et puisant son énergie dans l’environnement, la pompe à chaleur constitue un équipement pouvant remplacer n’importe quel type de chaudière, que celle-ci soit au fioul, au gaz, au charbon ou même à l’électricité.

Le prix pour remplacer sa chaudière fioul ou gaz par une pompe à chaleur

Installer une pompe à chaleur air-eau à la place d’une chaudière fioul ou d’une chaudière gaz vous permet de passer d’une énergie fossile à une énergie renouvelable, tout en réalisant des économies d’énergie. Investir dans une pompe à chaleur est toutefois onéreux. En effet, le coût moyen pour une pompe à chaleur air-eau oscille entre 6 419 € et 20 939 € avec un prix médian de 12 668 €*.

Néanmoins, il faut prendre en compte que cet investissement sera rapidement amorti grâce aux économies d’énergie réalisées par la pompe à chaleur. Ainsi, on peut espérer réduire jusqu’à 60% ses factures de chauffage grâce à cet équipement ultra performant.

Le budget consacré aux dépenses énergétiques est donc fortement réduit et vous gagnez en pouvoir d’achat. De plus, des aides financières existent pour réduire encore le coût à l’achat.

Les aides financières pour changer sa chaudière fioul ou gaz et installer une pompe à chaleur

Lorsque l’on souhaite changer sa chaudière fioul ou gaz par une pompe à chaleur, on peut bénéficier de différentes aides financières permettant de réduire le coût initial des travaux et, donc, la durée du retour sur investissement.

Le Coup de Pouce Chauffage

Encadré par le Ministère de la Transition Écologique, le Coup de Pouce Chauffage s’inscrit dans le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Il vise à offrir aux ménages une aide financière pour les inciter à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Tous les Français sont éligibles à cette prime ! Toutefois, les ménages en situation de précarité énergétique dits “modestes” bénéficient d’aides plus élevées. Ce critère est conditionné par des plafonds de ressources définis par le Ministère. Ainsi, pour changer sa chaudière fioul, gaz ou charbon par une pompe à chaleur, ils peuvent prétendre à recevoir 4 000 € de subventions et 2 500 € pourront être versés aux autres ménages. Ces montants sont directement déduits du devis, de telle sorte que le foyer n’aura pas à avancer ce montant. Ce Coup de Pouce permet donc de fortement réduire le prix du changement de sa chaudière.

Ma Prime Rénov’

Lancée en janvier 2020, Ma Prime Rénov’ vient remplacer le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Encadrée par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), elle constitue une aide financière supplémentaire pour changer sa chaudière. Dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique, comme pour le Coup de Pouce Chauffage, le montant de l’aide versée est plus élevé pour les ménages modestes. Ma Prime Rénov’ constitue donc une réduction du budget de changement de chaudière allant jusqu’à 4 000 €, lesquels sont cumulables avec le Coup de Pouce.

Bon à savoir !  

Dans le cas où la pompe à chaleur vient remplacer une chaudière fioul, la dépose de la cuve est également subventionnée par Ma Prime Rénov’. Jusqu’à 1 200 € sont ainsi pris en charge par cette aide.

Alors, quel investissement prévoir pour changer ma chaudière fioul ou ma chaudière gaz ?

Une fois les aides déduites (jusqu’à 8 000 €, plus 1 200 € pour la dépose de la cuve à fioul), l’investissement réel pour le changement de chaudière est donc considérablement réduit. Avec un coût de matériel et de main d’œuvre raisonnés, on peut donc estimer que le prix pour remplacer la chaudière par une pompe à chaleur s’élèvera autour de 5 000 €. À noter qu’il est possible d’étaler ces dépenses dans le temps en souscrivant à un prêt à la consommation ou encore à l’Éco-Prêt à Taux-Zéro.

Enneo a créé Chaudière Solidaire pour vous permettre de changer votre vieille chaudière à des prix accessibles, en intégrant le Coup de Pouce Chauffage, MaPrimeRénov’ et des offres de financement. Grâce à ses partenariats avec les Artisans Solidaires et des fournisseurs d’équipements de chauffage performants et fabriqués en France, les budgets sont d’autant plus optimisés et vous pouvez changer de chaudière en toute sérénité !

Le prix pour remplacer sa chaudière fioul, gaz ou charbon par une chaudière biomasse

La chaudière biomasse constitue également un équipement de chauffage écologique et économique. Elle utilise la combustion du bois (sous forme de bûches ou de granulés) pour produire de la chaleur et s’appuie donc à ce titre également sur les énergies renouvelables. Ce système est un autre choix pertinent pour changer sa chaudière fioul ou gaz. Le prix d’une chaudière biomasse oscille quant à lui entre 2 557 € et 15 085 €*.

À cela vient s’ajouter le prix des pellets pour alimenter la chaudière. À noter que le prix de la chaudière biomasse peut excéder les 20 000 € lorsque celle-ci est équipée de différents accessoires qui viendront faciliter son utilisation : kit de nettoyageréservoir plus volumineux pour approvisionner moins régulièrement la chaudière en pellets, sonde d’ambiancecendrier externe, etc.

Les aides financières pour changer sa chaudière fioul ou gaz et installer une chaudière biomasse

La chaudière biomasse est, elle aussi, éligible au Coup de Pouce Chauffage et à Ma Prime Rénov’.  Les ménages qui choisiront cet équipement pourront ainsi bénéficier des subventions suivantes :

  • jusqu’à 4 000 € de prime Coup de Pouce Chauffage 
  • jusqu’à 10 000 € versés avec Ma Prime Rénov’ 

Ainsi, jusqu’à 14 000 € d’aides financières peuvent être versées pour amortir le budget de remplacement d’une chaudière fioul, gaz ou charbon par une chaudière biomasse.

Bon à savoir !

Un poêle à bois ne permet pas de remplacer une chaudière. Il s’agit en effet d’un équipement de chauffage d’appoint qui ne peut alimenter tout un logement à l’instar d’un chauffage central. Il ne peut notamment pas être utilisé pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire. Néanmoins, ces appareils constituent une source de chaleur écologique et viennent appuyer la convivialité d’un logement de par leur design

Quel prix pour changer sa chaudière gaz par une chaudière à très haute performance énergétique ?

Les chaudières gaz autres qu’à condensation sont également des équipements de chauffage énergivores. On a vu qu’elles pouvaient être remplacées par des chaudières biomasse ou des pompes à chaleur. Ainsi, le changement de chaudière permet de passer aux énergies renouvelables.

Néanmoins, pour des raisons budgétaires notamment, il est également possible de conserver une alimentation au gaz et opter pour une chaudière à condensation dite à “très haute performance énergétique”. Dans ce cas, le prix de l’équipement est beaucoup plus faible à l’investissement. Il varie ainsi entre 2 789 € et 9 544 €*.

Cependant, l’investissement sera moins rapidement amorti car les économies d’énergie engendrées ne dépasseront pas les 30%. De plus, s’il existe des aides financières, celles-ci tendent également à être réduites par les Pouvoirs Publics.

Le Coup de Pouce Chauffage pour les chaudières THPE

Dans le cadre du Coup de Pouce Chauffage, une prime peut également être versée pour le changement de chaudière par une chaudière gaz condensation. Celle-ci atteint jusqu’à 1200 € pour les ménages modestes. Toutefois, attention, la réglementation évolue. Les chantiers incluant la pose d’une chaudière à très haute performance énergétique ne pourront plus être subventionnés par le Coup de Pouce Chauffage pour les devis signés après le 30 juin 2021.

Réduire le prix de sa chaudière gaz condensation avec Ma Prime Rénov’

Pour aider les particuliers à remplacer leur chaudière gaz par un modèle à condensation, Ma Prime Rénov’ propose également une subvention pouvant s’élever pour les ménages les plus modestes à 1200 €.  Ainsi, pour toute demande finalisée (visite technique réalisée et devis émis et signé) avant le 30 juin 2021, le budget pour le changement de chaudière par un équipement à condensation peut être réduit jusqu’à 2400 €.

Enneo vous aide à monter votre budget de changement de chaudière

Depuis 2016, Enneo a mis son expérience des chantiers de rénovation énergétique au profit de 26 000 clients. Experts des travaux d’isolation de combles et d’isolation de cave et de sous-sols, nos artisans RGE locaux interviennent dans toute la France, quelle que soit la région. Aujourd’hui, ce sont plus de 6 000 de nos clients qui ont accepté de d’attribuer des notes à nos services sur le site avis vérifiés. Leurs observations et leurs retours nous permettent d’améliorer continuellement nos procédés, et nous prenons toujours le temps d’échanger avec vous pour répondre à vos questions. Alors si vous souhaitez faire isoler votre logement, n’hésitez pas à nous contacter !