Après une première annonce le 16 avril 2021 concernant la fin du Coup de Pouce isolation et chauffage, le gouvernement a finalement décidé de prolonger les offres. Cette décision est supposée permettre de pallier les difficultés d’approvisionnement rencontrées par les professionnels. Les nombreux exemples de chantier interrompus faute d’équipements ont forcé les autorités à revoir les dates d’arrêt du Coup de Pouce. De plus, cela permet aux particuliers qui ont signé des devis avant le 1er juillet 2021 de pouvoir finir leurs travaux de changement de chauffage et d’isolation.

Un nouveau délai pour les Coups de Pouce chauffage et isolation

Le délai pour finir les chantiers de changement de chauffage ou d’isolation est donc prolongé au 30 novembre 2021, au lieu du 30 septembre 2021.

Le contexte de la crise des matériaux et de son impact sur les entreprises de la rénovation énergétique nous invite à adapter les conditions d’arrêt des Coups de Pouce.” Cette déclaration de la ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, sonne comme un répit pour les artisans.

Cependant, la finalité reste la même, et la fin des offres bonifiées Coup de Pouce Chauffage et Isolation est tout de même visible. Emmanuelle Wargon a d’ailleurs ajouté : « Cela ne change en rien les orientations fondamentales prises pour des aides plus efficaces et plus justes, et notamment la fin de l’isolation à 1 € en raison des dérives que celle-ci a pu générer. La transition que nous conduisons se doit d’être pragmatique pour tous, pour les artisans et les entreprises comme pour les ménages. »

Quelles solutions pour les particuliers ?

Seuls les travaux engagés, c’est-à-dire dont le devis a été signé avant le 1er juillet 2021, peuvent encore profiter du Coup de Pouce. Cela permet également de pouvoir terminer les chantiers avec les bons équipements. De plus, c’est un délai supplémentaire pour les entreprises délégataires afin de traiter les dossiers, et ainsi faire bénéficier des financements. Enfin, si ces offres ont été supprimées dans un premier temps, c’était aussi pour éviter les comportements frauduleux de certains acteurs du secteur. Leur suppression définitive fin novembre devrait réduire le nombre d’arnaques à la rénovation énergétique.

Quelles solutions pour les professionnels ?

Durant ces 2 mois de délais, le ministère de l’économie, des finances et de la relance a mis en place un comité de crise afin d’encourager les entreprises de construction, les promoteurs immobiliers, les producteurs et les distributeurs de matériaux à collaborer. Mais ce délai a surtout pour but d’endiguer les pénuries d’approvisionnement d’équipements et de matériaux. Car le secteur du bâtiment a été fortement impacté par la crise sanitaire et certaines entreprises peinent à redresser la barre.

Le Coup de Pouce en quelques chiffres

Des précisions sur la cinquième période des CEE

Le 9 septembre 2021, le Conseil Supérieur de l’Energie a examiné les textes réglementaires concernant la cinquième période des CEE. En complément des dispositions énoncées au mois d’avril, de nouvelles informations viennent compléter cette nouvelle période. Avec un démarrage prévu au 1er janvier 2022, cette cinquième phase des CEE disposera de modalités simplifiées et de contrôles plus importants.

Un nouveau programme de formation pour les artisans

Afin d’aider les professionnels de la rénovation énergétique à mieux comprendre les enjeux réglementaires des CEE et leur utilisation, le programme OSCAR verra prochainement le jour. Ce dispositif d’”Optimisation et Simplification des CEE pour les Artisans de la Rénovation” vise à informer et accompagner les artisans dans la compréhension et l’utilisation des CEE. A terme, il leur permettra également de pouvoir intégrer les aides des CEE dans leurs offres de manière simple et encadrée. Enfin, c’est un pas de plus vers une régression des entreprises frauduleuses encore trop présentes dans le secteur.

Des professionnels mobilisés

De nombreux professionnels de la rénovation énergétique s’engagent dans cette cinquième phase des CEE. Leur engagement se traduit par la signature des différentes chartes Coup de Pouce, en cohérence avec les récents délais de prolongation du Coup de Pouce Chauffage et Isolation. On trouve ainsi la répartition suivante, disponible sur le site du ministère de la Transition Écologique :

Enneo s’engage aux côté du Ministère de la Transition Ecologique en tant que signataire des offres Coups de Pouce Chauffage, Isolation et Rénovation performante d’une maison individuelle !