Il devient de plus en plus fréquent de voir des annonces, des articles ou des publicités qui encouragent le remplacement des chaudières au fioul. L’Etat a même prévu deux échéances pour encourager les particuliers à changer leurs équipements dès maintenant :

Si le fioul est dans le collimateur des autorités, c’est pour diverses raisons : pollution, mauvais rendement et hausse des prix, les inconvénients du fioul sont nombreux. De plus, les nouvelles technologies thermiques permettent la production d’équipements plus écologiques et plus performants.

Pourquoi remplacer une chaudière fioul ?

Energie fossile provenant du pétrole, le fioul est un combustible utilisé depuis plusieurs décennies. Usage domestique pour l’alimentation des cuisinières, mais également des chauffages et des chaudières, le fioul a trouvé sa voix dans les foyers de nombreux pays. Même si le nombre de logements équipés de chaudière fioul baisse significativement, on estime que 3,5 millions de ménages sont encore équipés de ces équipements polluants. Et si leur utilisation n’est pas encore tout à fait proscrite, leur installation sera en revanche interdite le 1er juillet 2021. Il faudra ensuite attendre 2028 pour que l’utilisation soit interdite.

Le fioul, une énergie polluante

Dangereux à la fois pour votre santé et pour l’environnement, le fioul émet des particules polluantes lors de sa combustion. L’extraction du pétrole et son raffinage sont également des industries polluantes et à l’origine de nombreux désastres écologiques.

On estime que son utilisation en tant qu’énergie de chauffage est la plus polluante à ce jour. Concrètement, il serait aussi polluant de chauffer une maison de 100 m² pendant un an que de rouler 50 000 km en voiture.

Une énergie coûteuse

Le prix du fioul est également un frein à son utilisation. En augmentation constante depuis le premier choc pétrolier de 1973, le prix du fioul fluctue énormément. Par exemple, au 06 décembre 2021, le prix du fioul domestique est de 965 € pour 1 000 litres.

On estime en moyenne les besoins d’une maison individuelle de 100 m² à 2 000 litres de fioul domestique par an. Cela fait un total moyen de 1930 € par an pour combler les besoins en chauffage. Besoins qui évoluent selon les conditions climatiques, la région de résidence, la surface à chauffer, l’état du circuit de chauffage, l’âge de la chaudière etc…

Un faible rendement

Le rendement des chaudières fioul est bien plus bas que celui des équipements de chauffage de nouvelle génération. Cela s’explique par une obsolescence de ces équipements de chauffage. Peu performants et mal conçus pour durer dans le temps, ils consomment presque 2 fois plus d’énergie pour une production de chaleur moindre.

De plus, les chaudières fioul sont souvent non équipées de thermostats. Il est donc compliqué de mesurer les besoins en chauffage du foyer et d’adapter la consommation d’énergie en fonction. C’est finalement le confort intérieur qui s’en fait ressentir, et il est rare d’avoir la bonne température ambiante avec une chaudière au fioul.

Quel équipement de chauffage pour remplacer une chaudière fioul ?

Il existe heureusement de nombreuses alternatives à ces équipements d’ancienne génération. Des équipements de chauffage de nouvelle génération sont désormais disponibles pour remplacer les chaudières au fioul. Pompe à chaleur, chaudière gaz à condensation, chaudière biomasse…  Les énergies et les technologies utilisées sont à la fois plus performantes, plus écologiques et moins chères. Et mieux encore, leurs installations donnent le droit à des aides financières qui permettent à toutes et à tous de profiter de ces nouveaux équipements.

Remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est sûrement l’équipement thermique le plus en vogue depuis quelques années. Son fonctionnement repose sur la conversion des calories extérieures en chaleur ou en air froid. Selon le modèle, les capteurs peuvent utiliser les calories de l’air ou de la terre. L’installation de la PAC permet à la fois la production de chaleur, d’eau chaude sanitaire et de climatisation selon le modèle installé. On trouve ainsi différents types de pompes à chaleur :  

  • La pompe à chaleur air-eau pour la production de chaleur et d’eau chaude sanitaire.
  • La pompe à chaleur air-air pour la production de chaleur et de climatisation.
  • La pompe à chaleur géothermique qui produit à la fois de la chaleur et de l’eau chaude sanitaire. Ses capteurs puisent l’énergie terrestre.
Remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur

La pompe à chaleur nécessite une alimentation électrique pour fonctionner et s’affranchit ainsi des énergies fossiles. Une PAC est garantie en moyenne 17 ans et nécessite un entretien annuel pour fonctionner à plein rendement. Finalement, ce sont des économies d’énergie pendant plus de 15 ans, pour un confort de chauffe inégalable. Remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur se fait simplement car le raccordement peut s’opérer sur le même réseau.

Remplacer une chaudière fioul par une chaudière gaz à très haute performance énergétique

Remplacer une chaudière fioul par une chaudière gaz à condensation

Si un raccordement au gaz est possible dans votre domicile, il peut être intéressant de vous tourner vers une chaudière gaz à Très Haute Performance Energétique (THPE). Ces chaudières gaz de dernière génération sont de plus en plus présente dans les foyers français. Leur utilisation permet de faire près de 30 % d’économie sur les factures d’énergie tout en procurant une chaleur uniforme et régulière.

L’installation d’une chaudière gaz THPE ne prend pas plus d’une journée et son format peut facilement s’intégrer sur le mur d’une cuisine ou d’une salle de bain. A la fois utilisée pour la production de chaleur et d’eau chaude sanitaire, la chaudière THPE repose sur le principe de condensation qui permet de récupérer les calories contenues dans les fumées issues des combustions de gaz. La consommation d’énergie est donc optimisée pour un rendement optimal.

Remplacer une chaudière fioul par une chaudière biomasse

A la fois écologiques et très performantes, les chaudières biomasse sont des alternatives très intéressantes au chauffage au fioul. Si un espace dans votre domicile le permet, l’installation d’une chaudière à bois ou à granulés vous assure un confort de chauffe optimal et des économies d’énergie pendant 10 à 15 ans. Remplacer le fioul par la biomasse permet d’alimenter votre équipement de chauffage central par un combustible issu d’une filière écologique.

En effet, qu’il s’agisse de bûches ou de granulés, la biomasse est une énergie renouvelable qui contribue à l’entretien des forêts. Les pellets et les granulés sont faits de chutes de bois recyclées. Choisir le chauffage au bois, c’est également profiter de l’énergie la moins chère du marché, environ 40 € / MWh, avec un prix stable depuis 10 ans.

Remplacer une chaudière fioul par une chaudière biomasse

Quelles aides financières pour remplacer une chaudière fioul ?

Pour donner les moyens nécessaires à la réalisation des ambitions écologiques du gouvernement, des aides financières ont été créées. Ces dernières ont pour but d’accompagner les foyers français dans l’acquisition d’équipement de chauffage en remplacement de leur chaudière fioul. Elles s’adressent à toutes les personnes qui en font la demande et permettent de financer jusqu’à 90 % des travaux de changement de chauffage.

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’ est une aide de l’ANAH, créée depuis le 1er janvier 2020. Ce financement est une fusion de l’ancien Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique et de la prime Habiter Mieux Agilité. Récemment mise à jour, MaPrimeRénov’ est désormais disponible à toutes les personnes qui en font la demande, selon leurs ressources et le nombre de personnes présentes dans le foyer fiscal. Elle était auparavant réservée aux ménages aux revenus les plus modestes.

Dans le cas des travaux de remplacement d’une chaudière fioul, MaPrimeRénov prévoit une prime pour la dépose d’une cuve à fioul. Il faut également savoir que MaPrimeRénov’ est divisée en 4 catégories de revenus, qui diffèrent entre l’Ile-de-France et les régions.

On trouve donc les répartitions suivantes pour la dépose d’une cuve à fioul :

  • MaPrimeRénov’ Bleue : 1 200 €
  • MaPrimeRénov’ Jaune : 800 €
  • MaPrimeRénov’ Violet : 400 €
  • MaPrimeRénov’ Rose : pas de prime disponible

Il faut savoir également que ces montants sont complémentaires avec les aides financières pour installer une pompe à chaleur, une chaudière biomasse ou une chaudière THPE.

Comment remplacer une chaudière fioul ?

Etant donnée la nature polluante de la chaudière fioul, les travaux de remplacement sont délicats à réaliser. Il est impératif d’en confier la charge à une entreprise RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). C’est également la condition pour faire respecter le principe d’éco-conditionnalité, c’est à dire le déblocage des aides financières.

Le chantier se déroule souvent de la même manière et inclue les étapes suivantes :