L’avantage principal de la pompe à chaleur est qu’elle puise son énergie dans l’air extérieur. Gratuite, cette énergie apparaît comme une promesse de faire des économies d’énergie sur le long terme. Le marché offre de nombreux modèles de climatisation, ce qui peut compliquer votre choix. Découvrez tous les outils pour vous permettre de choisir une pompe à chaleur air-air comme système de climatisation.

Les différents types de diffuseurs des climatisation

Le choix de votre climatisation ou pompe à chaleur air-air se définit selon vos besoins, le type d’isolation et les caractéristiques de construction de votre habitation.

La puissance du système de climatisation

Choisir une climatisation implique de connaître sa puissance thermique. Celle-ci s’exprime en Watts ou en Kilowatts et elle caractérise la chaleur produite par un appareil de chauffage. Celle d’une pompe à chaleur air-air se détermine selon :

La puissance d’une PAC air-air est comprise entre 5 et 20 kW. Bien dimensionné, cet appareil de chauffage permet par la suite de faire de réelles économies d’énergie. Il nécessite en effet moins de cycles ON/OFF et a une durée de vie plus importante.

Le coefficient de Performance

Le COP (coefficient de performance) de votre PAC air-air détermine le rapport entre l’énergie qu’elle consomme et celle qu’elle produit. Ce type d’appareil se sert de l’air extérieur pour chauffer l’air intérieur de votre habitation. Plus la température extérieure est basse et plus le COP diminue. Lors de périodes de grands froids, une habitation consomme donc plus d’électricité, au service du fonctionnement du PAC air-air, ce qui peut baisser légèrement son coefficient de performance. Les pompes à chaleur air-air sont donc conseillées dans les zones aux climats tempérés ou chauds. En moyenne, leur COP se situe entre 3 et 4, soit 3 kWh d’énergie produite pour 1 kWh consommé.

La production d’air froid pour climatiser votre habitation

La pompe à chaleur peut également se transformer en climatisation air-air. L’été, l’air extérieur chaud est refroidi par le liquide caloporteur et les calories présentes dans l’air intérieur sont ainsi rejetées à l’extérieur. Cette double utilisation, PAC et clim air air, prend tout sens dans les zones à forte chaleur où l’hiver est plutôt doux et l’été à tendance caniculaire.

La technologie « Inverter »

Cette technologie permet d’utiliser de manière continue le compresseur présent dans l’unité principale des PAC air-air. Elle limite les phases ON/OFF pour réduire la consommation électrique de l’appareil. Le confort thermique est amélioré grâce à la présence d’une température constante au sein de votre lieu de vie. Les appareils équipés de cette technologie sont également plus résistants.

Toutes ces caractéristiques vont notamment conditionner le prix de la pompe à chaleur air-air.

Les certifications et normes des climatisations

Afin d’investir dans une pompe à chaleur air-air de qualité, il existe différentes certifications et normes sur lesquelles vous pouvez vous appuyer.

Les certifications

Type  Descriptif
NF PAC Délivré par l’AFAQ-AFNOR, ce certificat garantit la conformité et la performance minimale recommandée pour les PAC air-air.
Eurovent Cette certification assure le respect des performances des PAC air-air réversibles.

Les normes

Type Descriptif
EN 14511-2 Elle prouve les conditions d’essai démontrant les performances des PAC air-air annoncées par les fabricants.
Qualipac Elle est octroyée aux installateurs des PAC respectant la norme Qualipac.

La marque CE, obligatoire, garantir aux consommateurs l’engagement des fabricants en faveur de leur sécurité.

Choisir la climatisation en fonction de ses qualités

Investir dans une PAC air-air de qualité est primordial. La composition des matériaux (inox par exemple) ou encore le niveau sonore de votre appareil sont des paramètres importants à prendre en compte.

La garantie constructeur

Optez de préférence pour un constructeur qui vous proposera une longue durée de garantie. De plus, l’unité extérieure est soumise aux aléas climatiques. Elle doit être de bonne qualité (matériaux utilisés) afin d’avoir une longue durée de vie et posséder une bonne garantie pour vous éviter de coûteuses réparations en cas de panne. Vous pouvez également choisir un appareil doté des bonnes certifications et normes qui s’avèrent être un vrai gage de qualité dans le choix d’un modèle.

Le bruit produit par l’unité extérieure

Les PAC air-air peuvent être bruyantes. Certaines précautions sont donc à prendre afin de vous protéger vous et votre voisinage de ces nuisances. Il est en effet recommandé d’éviter au maximum d’installer votre unité extérieure dans un recoin ou trop près d’un mur. Cet emplacement amplifie en effet le bruit produit par l’unité. Si ce n’est pas possible, il est envisageable d’installer des écrans phoniques ou encore des plots anti-vibratiles. Ces aménagements permettent de désolidariser l’unité du mur.

Le saviez-vous ?

La responsabilité de l’installateur est simplement de respecter la bonne conformité en matière de nuisance sonore. Si votre PAC vous semble trop bruyante, il faudra prendre vous-même des dispositions. Un bon installateur pourra néanmoins vous donner de précieux conseils en la matière !

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qualifié afin de vous accompagner dans votre projet de rénovation énergétique. Wehabitat vous aide à la fois sur l’aspect technique et sur l’aspect financier, en vous conseillant sur votre éligibilité concernant les aides de l’État.