Depuis plusieurs années, les travaux de rénovation énergétique battent leur plein en France. Parmi les postes concernés, on trouve notamment les travaux de changement de chauffage. Et dans le changement de chauffage, on trouve un terme qui est sur toutes les lèvres : la chaudière à 1 €. Aujourd’hui, ce dispositif regroupe un certain nombre d’offres commerciales et de réglementations qu’il est important d’expliquer pour éviter de tomber dans le piège des arnaques au changement de chauffage.

La chaudière à 1 € est aujourd’hui un terme générique qui prend en compte plusieurs éléments : des équipements de chauffage, des aides de l’État, des travaux d’installation… Il existe effectivement plusieurs possibilités pour installer un équipement de chauffage en remplacement d’une chaudière au fioul, au gaz ou au charbon très énergivore.

Cependant, si la possibilité d’installer une chaudière à 1 € fut une réalité pendant un temps, il convient de faire la part entre ce qu’il est possible d’obtenir pour les foyers français en termes d’équipements et de financements. Alors qu’est-ce que l’offre de chaudière à 1 € ? Quels équipements de chauffage concerne-t-elle ? Quelles sont les aides disponibles ? Quelles structures peuvent permettre aux particuliers de bénéficier d’équipements de chauffage moins chers ?

Qu’est-ce que l’offre de chaudière à 1 € ?

L’offre de chaudière à 1 €, ou en tout cas le terme de chaudière à 1 €, trouve son origine en 2019. Dans la continuité des Certificats d’Economies d’Energie, et devant un besoin urgent de limiter les émissions de CO₂ des foyers français, l’Etat a mis en place une offensive contre les équipements de chauffage fonctionnant aux énergies fossiles. Ces mesures se sont matérialisées sous la forme d’accompagnements financiers pour permettre au plus grand nombre de bénéficier d’un mode de chauffage sain, économique et écologique.

Ces aides financières ont permis pendant un temps de financer l’intégralité des travaux de changement de chauffage, laissant un reste à charge d’1 € symbolique. Certaines entreprises délégataires des CEE et mandataires pour le versement d’autres primes se chargent d’intégrer les différents montants pour permettre aux particuliers de financer l’achat d’une nouvelle chaudière, mais également d’autres systèmes de chauffage comme une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse.

L’offre de chaudière à 1 € existe-t-elle encore aujourd’hui ?

Si la notion de chaudière à 1 € est entrée dans le langage courant, elle n’a plus tout à fait le même sens. Certes, des aides de l’État existent toujours pour financer, installer et mettre en service des équipements de chauffage écologique, mais le reste à charge n’est plus d’1 €. En effet, depuis janvier 2020, une nouvelle offre est apparue : Ma Prime Rénov’. Ces primes très élevées sont cumulables avec celles du Coup de Pouce Chauffage, par exemple, mais exigent de laisser un reste à charge d’a minima 10% pour le bénéficiaire.

Il s’agissait notamment de contrer certaines offres peu scrupuleuses de chaudières certes à 1 € mais aux dépens de la qualité du matériel et de son installation. On parle donc désormais de changement de chauffage à -90 %. Qu’il s’agisse d’une chaudière à condensation, d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière biomasse, les aides financières permettent aujourd’hui de prendre en charge jusqu’à 90 % du prix de l’équipement et des montants des travaux. Ceci est rendu possible en cumulant plusieurs aides financières au changement de chauffage, disponibles désormais à tous les foyers sous conditions de ressources.

Les différentes aides pour obtenir une chaudière à -90 %

Voici la liste des différentes aides financières pour permettre de financer l’installation d’une pompe à chaleur, d’une chaudière à condensation et d’une chaudière biomasse. Celles-ci sont affichées avec leur tableau de ressources pour l’installation d’équipements de chauffage écologique.

Le coup de Pouce Chauffage

Créée en 2019 par le Ministère de la Transition Écologique, cette aide financière figure parmi les premières à permettre d’obtenir une chaudière à 1 €. Aujourd’hui, elle finance une partie des travaux pour l’installation d’un nouveau système de chauffage écologique incluant différents postes de travaux.

Plafonds de revenus pour les Ménages “modestes” (situation de précarité énergétique)

Si vos revenus sont inférieurs aux plafonds de ressources précaires indiqués ci-dessous, vous êtes alors éligible à la prime « Coup de Pouce Chauffage » – Précaire bonifiée.

Nombre de personnes
composant le ménage
Plafond Île-de-France (€) Plafond autres régions (€)
1 25 068 19 074
2 36 792 27 896
3 44 188 33 547
4 51 597 39 192
5 59 026 44 860
Par personne supplémentaire + 7 422 + 5 651

Plafonds de revenus pour les Ménages “classiques”

Si vos revenus sont supérieurs à ceux indiqués dans le tableau ci-dessous, vous êtes alors éligible à la Prime ”Coup de Pouce Chauffage” – Classique.

Nombre de personnes
composant le ménage
Plafond Île-de-France (€) Plafond autres régions (€)
1 ≥ 25 068 ≥ 19 074
2 ≥ 36 792 ≥ 27 896
3 ≥ 44 188 ≥ 33 547
4 ≥ 51 597 ≥ 39 192
5 ≥ 59 026 ≥ 44 860
Par personne supplémentaire + 7 422 + 5 651

Montants du Coup de Pouce Chauffage pour les travaux de changement de chauffage 

Chaudière biomasse performante Pompe à chaleur air-eau ou eau-eau Système solaire combiné Pompe à chaleur hybride Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R Chaudière gaz à très haute performance énergétique 
Prime pour les ménages modestes 4 000 € 4 000 € 4 000 € 4 000 € 700 € 1 200 €
Prime pour les autres ménages 2 500 € 2 500 € 2 500 € 2 500 € 450 € 600 €

Pour le remplacement d’un équipement indépendant de chauffage au charbon par un appareil de chauffage au bois très performant 

Prime pour les ménages modestes 800 €
Prime pour les autres ménages 500 €

Pour le remplacement d’un convecteur électrique fixe par un appareil électrique très performant 

Prime pour les ménages modestes 100 €
Prime pour les autres ménages 50 €

Ma prime rénov’

Cette aide financière a été créée le 1er janvier par l’ANAH. Elle fusionne le Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et l’aide Habiter Mieux Sérénité. Mise à jour en 2021, elle est désormais ouverte à l’ensemble des ménages et aux propriétaires bailleurs.

Plafonds de revenus Ma Prime Rénov’

Les ménages habitant en Île-de-France doivent identifier leur catégorie de “couleur” suivant le tableau ci-dessous.

Nombre de
personnes du
ménage
Ménages très
modestes
Ménages
modestes
Ménages
aux revenus
intermédiaires
Ménages aux
revenus les plus
élevés
1 20 593 25 068 27 706 > 27 706
2 30 225 36 792 44 124 > 44 124
3 36 297 44 188 50 281 > 50 281
4 42 381 51 597 56 438 > 56 438
5 48 488 59 026 68 752 > 68 752
6 54 584 66 448 81 066 > 81 066
Par personne supplémentaire + 6 096 + 7 422 + 12 314

Les ménages habitant dans les régions situées en dehors de l’Île-de-France doivent identifier leur catégorie de “couleur” suivant le tableau ci-dessous.

Nombre de
personnes du
ménage
Ménages très
modestes
Ménages
modestes
Ménages
aux revenus
intermédiaires
Ménages aux
revenus les plus
élevés
1 14 879 19 074 27 706 > 27 706
2 21 760 27 896 44 124 > 44 124
3 26 170 33 547 50 281 > 50 281
4 42 381 51 597 56 438 > 56 438
5 48 488 59 026 68 752 > 68 752
6 54 584 66 448 81 066 > 81 066
Par personne supplémentaire + 6 096 + 7 422 + 12 314

Tableau des ressources pour les ménages très modestes

Postes de travaux de chauffages Montants de la primes
Bonus sortie de passoire 1 500 €
Chaudière à granulés 10 000 €
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique 10 000 €
Chauffage solaire
8 000 €
Chaudière à bûches 8 000 €
Pompe à chaleur air-eau 4 000 €
Chauffe eau-solaire 4 000 €
Poêles à granulés 3 000 €
Poêles à bûches 2 500 €
Foyers fermés, inserts 2 000 €
Equipements solaire hybrides 2 500 €
Chaudière à gaz à très haute performance énergétique 1 200 €
Réseau de chaleur ou de froid Jusqu’à 1 200 €
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 €
Dépose d’une cuve à fioul 1 200 €
Pompe à chaleur air-air /
Installation d’un thermostat avec régulation performante
/
Radiateur électrique performants en remplacement d’un ancien convecteur
/

Tableau des ressources pour les ménages modestes

Postes de travaux de chauffages Montants de la primes
Bonus sortie de passoire 1 500 €
Chaudière à granulés 8 000 €
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique 8 000 €
Chauffage solaire
6 500 €
Chaudière à bûches 6 500 €
Pompe à chaleur air-eau 3 000 €
Chauffe eau-solaire 3 000 €
Poêles à granulés 2 500 €
Poêles à bûches 2 000 €
Foyers fermés, inserts 1 200 €
Equipements solaire hybrides 2 000 €
Chaudière à gaz à très haute performance énergétique 800 €
Réseau de chaleur ou de froid Jusqu’à 800 €
Chauffe-eau thermodynamique 8 00 €
Dépose d’une cuve à fioul 8 00 €
Pompe à chaleur air-air /
Installation d’un thermostat avec régulation performante
/
Radiateur électrique performants en remplacement d’un ancien convecteur
/

Tableau des ressources pour les ménages aux revenus intermédiaires

Postes de travaux de chauffages Montants de la primes
Bonus sortie de passoire 1 000 €
Chaudière à granulés 4 000 €
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique 4 000 €
Chauffage solaire
4 000 €
Chaudière à bûches 3 000 €
Pompe à chaleur air-eau 2 000 €
Chauffe eau-solaire 2 000 €
Poêles à granulés 1 500 €
Poêles à bûches 1 000 €
Foyers fermés, inserts 600 €
Equipements solaire hybrides 1 000 €
Chaudière à gaz à très haute performance énergétique /
Réseau de chaleur ou de froid 400 €
Chauffe-eau thermodynamique 400 €
Dépose d’une cuve à fioul 400 €
Pompe à chaleur air-air /
Installation d’un thermostat avec régulation performante
/
Radiateur électrique performants en remplacement d’un ancien convecteur
/

Tableau des ressources pour les ménages aux revenus les plus élevés

Postes de travaux de chauffages Montants de la primes
Bonus sortie de passoire 5 00 €
Chaudière à granulés /
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique /
Chauffage solaire
/
Chaudière à bûches /
Pompe à chaleur air-eau /
Chauffe eau-solaire /
Poêles à granulés /
Poêles à bûches /
Foyers fermés, inserts /
Equipements solaire hybrides /
Chaudière à gaz à très haute performance énergétique /
Réseau de chaleur ou de froid /
Chauffe-eau thermodynamique /
Dépose d’une cuve à fioul /
Pompe à chaleur air-air /
Installation d’un thermostat avec régulation performante
/
Radiateur électrique performants en remplacement d’un ancien convecteur
/

L’éco-prêt à taux 0

L’éco-PTZ est un prêt sans taux d’intérêts. Il s’adresse à tous les propriétaires, occupants ou bailleurs sans conditions de ressources. Néanmoins, il faut respecter certaines conditions pour en bénéficier :

  • Le logement (maison ou appartement) doit être déclaré comme résidence principal
  • Le logement doit avoir été achevé avant le 1er janvier 1990
  • Le logement doit être construit depuis plus de 2 ans

L’éco-PTZ est disponible jusqu’au 31 décembre 2021, pour les postes de travaux suivants :

  • Installation ou remplacement du système de chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
  • Installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable

Le chèque énergie

Cette aide financière est dispensée par l’administration fiscale. Le chèque énergie permet aux particuliers aux revenus modestes et très modestes de payer leur facture d’énergie, mais aussi de régler des travaux de rénovation énergétique, comme le remplacement d’une chaudière. En fonction du Revenu Fiscal de Référence (RFR) et de la composition du foyer désignée par une Unité de Consommation (UC), le montant du chèque énergie varie de 48 à 277 €. La somme versée est calculée tous les ans de la manière suivante : la 1ère personne du ménage équivaut à 1 UC, la deuxième pour 0,5 UC et les suivantes pour 0,3 UC.

La TVA à taux réduit

Pour compléter les financements disponibles, le taux de TVA habituellement fixé à 20 % peut être réduit pour l’installation d’une nouvelle chaudière ou installation d’une pompe à chaleur. Pour que cette baisse soit prise en compte il faut que les locaux concernés soient des habitations, principales ou secondaires, achevées depuis plus de 2 ans.